4 Conseils pratiques pour bien acheter en jardinerie

A la jardinerie, les bons plans ne manquent pas, tout comme les pièges !! Rechercher les petits prix ou attendre les promotions quelle est la meilleure stratégie ? Pour un même prix, comment choisir la plante adaptée à ses besoins ?

Comment acheter malin pour le jardin ?

Même si l’article C’est fou ce qu’on sème vous a permis d’obtenir des plantes gratuites, il reste des plantes qu’il n’est pas possible de semer ou bouturer.

Planter petit

Les plantes très jeunes sont vendues à petit prix car elles n’ont quasiment pas réclamé de main d’oeuvre et elles occupent peu de place dans les serres. Choisir les minimottes c’est économiser en moyenne -30% sur l’achat de ses plants. C’est donc un choix avantageux qui  permettra également d’économiser sur l’arrosage. En plus, pour débuter en jardinage, c’est une solution plus accessible que les semis. Les jeunes plants pousseront rapidement avec de l’eau, de l’attention et un peu d’engrais.

Pour les plantes vertes d’intérieur, il est possible d’adapter la même astuce, en achetant des petits formats qui poussent vite, vous économiserez et obtiendrez le même résultat. Avec 3 petites plantes contrastées plantées dans le même pot vous obtiendrez un ensemble bien plus original qu’avec une plante traditionnelle. Une fois que les plantes auront atteint leur taille normale, il suffira de les replanter séparément.

La taille du godet compte ! Plus le godet est gros, plus la plante a de racines et plus il y a de terreau, elle poussera donc d’autant plus vite !

Choisir des plantes 2 en 1

Quand il faut payer une plante autant choisir une plante qui cumule les avantages. Pour les arbres, le pommier est sans aucun doute le numéro 1 ! Il fournit de l’ombre, des fleurs et des fruits : 3 en 1! Il pousse partout et il en existe des dizaines de variétés.

Le potager a comme objectif premier de fournir des fruits et légumes mais il peut aussi être beau ! En choisissant des variétés de tomates anciennes, des courgettes et des choux colorés,… le jardin devient beau à regarder. Enfin, certaines fleurs embaumeront votre jardin de leur parfum en plus de leur beauté et certaines plantes aromatiques protégeront votre jardin, des indésirables.

Attention aux promotions

Certaines promotions en jardinerie sont vraiment des opportunités à saisir ! Parfois, un examen attentif de la plante vous poussera à vous abstenir. Oubliés de tous, certaines plantes gisent dans les rayons bradés des jardineries. Il va falloir ouvrir l’œil et faire un tri impitoyable. Des fleurs fanées ou un branche cassée, c’est pas grave du tout. Par contre, les feuilles doivent être irréprochables ! Observez les de près pour détecter les parasites et au moindre doute, il vaut mieux s’abstenir. S’il y a de la mousse sur le terreau, sortez la plante du pot pour examiner les racines. Si les racines sont molles et dégagent une mauvaise odeur : elles sont pourries !

Les écoles d’horticulture proposent parfois des plants en fin d’année lors de journées portes ouvertes. C’est l’occasion d’acheter à bas prix des plants bichonnés par des apprentis horticulteurs tout l’année. Les foires et les salons peuvent aussi être tout indiqués pour faire des bonnes affaires le dernier jour en demandant un petit prix avec le sourire.

Gardez toujours un petit coin de potager ou de jardin pour planter l’affaire du siècle !

Programmer ses achats

Aménager un jardin au grè de ses envies et des promotions en magasin vous mènera tout droit à un effet gaspi fouillis ! Il vaut mieux se discipliner. I

Commencez par un joli massif puis au fur et à mesure des boutures et du temps que vous voulez y consacrer agrandissez votre jardin. Si vous débutez et que vous n’avez pas d’amis jardiniers pour vous conseiller ou vous donner des plants, faites une répétition. Rendez vous en jardinerie sans argent et dressez une liste de tous les plants dont vous allez avoir besoin pour votre massif. Puis, rentrez chez vous et tout en contemplant l’espace disponible, réfléchissez à l’assortiment que vous pensez créer. Rayez les plants inutiles ou trop chers et concentrez vous sur l’essentiel de votre liste. Retournez ensuite faire vos achats bien pensés et préparés.

Il est essentiel de se fixer un budget précis avant de partir pour rester raisonnable. Comme pour tout ses achats, il faut comparer les prix et ne pas hésiter à aller chez les petits pépiniéristes de votre région. Vous évitez ainsi les intermédiaires et bénéficiez de conseils précis et avisés. Les ventes en ligne des jardineries les plus répandues sur le marché vous permettront aussi d’avoir une idée des prix pratiqués ou d’acheter uniquement ce dont vous avez besoin sans craquer sur des achats coup de coeur au fil des rayons ( Botanic, Truffaut, …).

 ➡ Et vous, connaissez vous d’autres astuces et conseils pour acheter futé en jardinerie ? 

 

Laisser un commentaire