Alléger le budget assurance à bon escient

Certaines garanties sont obligatoires (assurance auto) d’autres fortement conseillées (mutuelle) et certaines accessoires. Comment faire les bons choix et arrêter de payer pour rien ? Petit tour d’horizon des assurances accessoires souvent chères et parfois inutiles.

L’assurance des appareils nomades

Il existe plusieurs types d’assurances pour nos appareils high tech : les assurances spécifiques aux smartphones et les assurances appareils nomades qui couvrent les tablettes, liseuses, ordinateurs, appareils photos,…etc.

L’assurance vendues généralement en même temps que le téléphone, coûte plus de 100€ par an et est souscrite pour un an minimum. Elle est reconduite automatiquement chaque année. L’appareil perd durant la première année une grande partie de sa valeur (voir l’article Adopter un vieux téléphone neuf). Donc, plus le temps passe, plus vous avez cotisé, mois le montant du remboursement risque d’être intéressant. L’indemnisation peut donc s’avérer très décevante.

Ces assurances couvrent, la plupart du temps, le vol, les communications frauduleuse et la casse. Mais, en cas de négligence de votre part ou une panne, vous n’êtes pas couvert. Par exemple, si vous faites tomber votre téléphone dans l’eau ou l’oubliez sur la table d’une terrasse. Comme toute assurance, celle de votre mobile, comporte de nombreuses exclusions. Les égratignures ne sont pas prises en compte si l’appareil continu de fonctionner. Le vol dans la voiture et les dommages électriques sont également exclus.

Les assurances qui couvrent tous vos appareils nomades (tablettes, liseuses, ordinateurs, appareils photos,…) coûtent quand à elles environ 100€ par an.

Ces assurances peuvent s’avérer utiles si vous avez vraiment l’habitude de les emporter à l’extérieur (au domicile, ils sont déjà couverts par la multirisque habitation), s’ils sont très récents (les appareils de plus de 5 ans ne sont pas pris en charge) et si vous avez les factures de chaque appareil (car elle sera demandée par l’assureur).

Ces assurances souvent proposés par les magasins, ne couvrent que les appareils vendus par l’enseigne qui vous vend l’assurance. Si vous décidez d’opter pour ce type de contrat, souscrivez le donc plutôt, auprès de votre assureur ou banquier. Leurs contrats couvriront ainsi l’ensemble de votre foyer.

Les extensions de garantie

Les extensions de garantie sont proposées presque systématiquement lors de l’achat d’un bien d’équipement. Les produits achetés sont souvent garantie 1 ou 2 ans par le fabricant. La loi impose des garanties obligatoires que vous pouvez retrouver dans cet article Mes Achats : Les Garanties Obligatoires et Gratuites. En plus de ces garanties, de nombreux magasins, proposent d’augmenter la durée couverte moyennant quelques dizaines d’euros. L’assurance doit permettre de pouvoir faire réparer voire échanger l’appareil en cas de panne.

Dans la plupart des cas, le rapport bénéfices/coûts n’est pas en faveur du consommateur. Les contrats exclues souvent les pièces les plus fragiles, qui risquent de lâcher ou causer des pannes. La dépense est donc disproportionnée par rapport aux garanties offertes. Mieux vaut ne pas souscrire et réparer son appareil à ses frais (des bons plans de réparation, dans cet article : Objets en panne : Réparez !)

Si vous avez déjà souscrit, lisez les modalités de résiliation pour voir comment, résilier ce contrat. S’il s’agit d’un contrat de service et non d’une assurance, le contrat sera plus difficile à résilier.

Les assurances de la carte bancaire 

Les banques proposent aujourd’hui des cartes bancaires qui inclues des assurances intéressantes (voir l’article Banque en ligne : une bonne idée ? pour découvrir comment réduire vos frais bancaires et obtenir une carte bancaire gratuite).

Chez un loueur de voiture ou un voyagiste, il n’est pas rare pourtant de se voir proposer ce type de contrat et d’y souscrire ! Quel dommage de payer, alors que ce service gratuit est inclus dans votre contrat de carte bancaire. Le seul moyen de connaître vos garanties et de prendre le temps de lire votre contrat de carte bancaire. Bien que la lecture plusieurs pages de contrat, imprimé en petits caractères n’est pas une activité très réjouissante, je peux vous assurer que vous allez faire de réelles économies.

Je m’y suis moi même collée, il y a quelques semaines, et j’ai économisé 180€ de contrat d’assurance rapatriement nécessaire pour la demande d’un visa.

La seule condition pour que ces garanties fonctionnent est de payer le voyage ou la location de la voiture avec la carte bancaire en question. Petit bémol, les motifs qui permettent de bénéficier de l’assurance annulation de voyage de ces cartes sont parfois moins complets que les contrats proposées par les voyagistes. Donc, prenez le temps de lire le contrat de votre carte bancaire puis comparez et choisissez en fonction de vos besoins.

En conclusion

Ce petit ménage dans vos contrats d’assurance, vous permettra sans doute d’éviter de payer des services que vous n’utilisez pas et d’économiser de précieux euros ! Pour les autres assurances, n’hésitez pas à utiliser MisterAssur un comparateur indépendant pour obtenir les meilleurs prix.

 

 ➡ Et vous, avez vous ce type d’assurance ? Avez vous déjà eu besoin de les utiliser ? 

2 réponses

  1. 7 février 2017

    […] Certains contrats d’assurance semble proposer des prix défiants toute concurrence, mais pour quelles garanties ? En cas de sinistre, le montant de la franchise peut être multiplié par 10! La garantie proposée présente souvent des exclusions particulières. Certaines assurances peuvent aussi s’avérer inutiles, pour en savoir plus lisez l’article Alléger le budget assurance à bon escient. […]

  2. 3 août 2017

    […] réelle des extensions de garanties, n’hésitez pas à consulter notre article : Alléger le budget assurance à bon escient. Pour vos assurances, n’hésitez pas à utiliser MisterAssur un comparateur indépendant pour […]

Laisser un commentaire