Voyager en Bus low-cost

Avec leurs tarifs bradés, les compagnies de car Low Cost vont elles redonner aux français le goût du voyage à prix réduit ? Pour se rendre sur les pistes en hiver ou sur la côte au printemps, état des lieux et tour d’horizon des offres proposées.

Etat des lieux au pays du TGV roi

La loi Macron de 2015 a permis la libéralisation du marché du transport en autocar. En 2016, le marché du bus en France représente plus de 1000 liaisons et dessert 195 villes. Trois compagnies se partagent le marché : Isilines, Ouibus et Flixbus. La plupart des passagers de ces bus réalisent des voyages de moyenne et longue distance (238 km en moyenne).

Les tarifs sont en moyenne 60% moins chers que le train et 40% plus doux que le covoiturage.

Ces bus entrent en concurrence avec le train et le covoiturage. En ce qui concerne le train, ces sociétés ont captées environ 2 millions de passagers qui auraient pu, potentiellement prendre le TGV à la place. Mais, c’est surtout le covoiturage qui est concurrencé par les Bus Low Cost. Souvent, les adeptes de ces deux modes de transport ont le même profil : ils surveillent de près leur budget et n’ont pas de contrainte de temps trop restrictive. Contrairement au TGV plus rapide, le temps de trajet est quasi identique entre ces deux modes de transport. Les services proposés (wifi, toilettes, siège inclinable) sont souvent à l’avantage du bus, mais le covoiturage dessert souvent un plus grand nombre de villes dont les plus petites oubliées par les compagnies de bus.

Le prix reste donc le facteur de comparaison déterminant au moment de choisir entre covoiturage ou trajet en bus.

Comparaison des offres disponibles

Le confort et les services proposés à bord

SiègesDossier de siège inclinable et repose pied réglable + écrans vidéos pour suivre le voyage en temps réel« Dans nos cars vous disposez d’une place assise garantie avec beaucoup d’espace pour les jambes. »Les sièges sont espacés de 74 cm minimum, inclinables
ClimatisationOuiOuinon précisé
Eclairage individuelOuiOuinon précisé
ToilettesOuiOuinon précisé
WifiOui
Prises électriquesOui
Snackx1.50€ le café / 2€ le Coca Cola / 1€ Twix, Marsx

Les bagages

AnimauxInterditSi moins de 5 kilos et dans un sac de transport (dimensions max : 45 cm x 30 cm x 25 cm)
Bagages à main2Un bagage à main (dimension max. 42 x 30 x 18 cm, poids max. 7kg)Un bagage à main
Bagages en soute1 bagage en soute autorisé

  • Dimensions : la somme des 3 dimensions (longueur + largeur + profondeur) de votre bagage ne peut excéder 170 cm. L + l + p ≤ 170 cm
  • Poids : max 20 kg
2 bagages en soute autorisés (dimension max. 67 x 50 x 27 cm, poids total max. 30kg)
  • Dimensions : la somme de la longueur + la largeur + la profondeur d’un bagage ne doit pas excéder 170 cm
  • Poids : un bagage ne doit pas excéder 20 kg
PoussettesGratuit
Bagage supplémentairepossibilité d’enregistrer des bagages supplémentaires et également des bagages spéciaux, moyennant un supplément de prix, et dans la limite des disponibilités1 bagage (dimension max. 67 x 50 x 27 cm, poids total max. 15kg) Chaque bagage supplémentaire coûte 5€ et doit être ajoutée à la réservation dans les 48 heures précédant le départ

Le transport d’un bagage volumineux coûte 9€

Gratuit (offre promotionnelle en cours)

Alors, on monte tous dans le bus?

Le prix peut se révéler très avantageux selon les liaisons choisies. Sur les très longues distances, un avion low cost pourra s’avérer tout aussi intéressant financièrement s’il est réservé bien en avance. Le train, notamment les liaison Ouigo peuvent aussi proposer des prix très compétitifs sur certains trajets. Comme toujours, il est essentiel de comparer les différentes offres pour faire le bon choix.

Le bus restera souvent le moins cher pour les départs décidés et réservés à la dernière minute.

Au delà du prix, le confort reste très relatif et peut devenir problématique quand les distances deviennent vraiment longues. Malgré l’annonce du Wifi dans le bus, la connexion s’avère parfois capricieuse et nécessite de faire preuve de patience. Si vous voulez regarder des films ou télécharger en ligne des fichiers volumineux, il est fortement conseillé de prendre vos dispositions avant la montée dans le bus. Pensez aussi à prendre un casque ou des écouteurs pour profiter au mieux de votre musique ou de vos séries. Si vous arrivez à prévoir suffisamment d’occupations (une saison complète de série par exemple) pour remplir la durée du voyage, vous verrez moins le temps passer.

Les gares routières traversées ne disposent, dans la plupart des cas, d’aucun confort. N’imaginez pas trouver à chaque arrêt des toilettes, des snacks ou des petits magasins comme dans les gares. Il est donc nécessaire de prendre de quoi se ravitailler avant le départ.

En étant prévoyant, ce moyen de transport peut s’avérer une alternative très intéressante pour voyager low cost ! Alors en voiture Simone  😉

 ➡ Et vous, vous avez déjà testé le bus low cost ? Vous envisagez de le faire bientôt ?

Si vous décidez de partir, par un autre moyen de transport, n’hésitez pas à lire nos articles dédiés :

Bon voyage !

4 réponses

  1. 3 avril 2017

    […] moyen de transport accessible. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire l’article Voyager en Bus Low Cost publié sur le […]

  2. 1 août 2017

    […] le bus : Voyager en Bus low-cost […]

  3. 3 août 2017

    […] […]

  4. 5 septembre 2017

    […] diversifiée et propose des trajets à des prix très avantageux – voir notre article Voyager en Bus low-cost) ou la voiture (lisez notre article – Comment réduire les frais sur la route des vacances […]

Laisser un commentaire