Vacances pas cher au camping : astuces et idées pratiques pour camper malin

Cette année pourquoi ne pas tenter des vacances pas cher au camping ? C’est un moyen économique et très agréable de passer ses vacances. Dans cet article vous trouverez plein d’idées pratiques pour camper malin :

  • Où camper ? Camping traditionnel, chez l’habitant ou bivouac ?
  • Comment camper ? Acheter ou Louer le matériel ? Que faut il emporter pour des vacances au camping réussies ?
  • Réponses à vos questions sur le camping : nombre d’étoiles, animaux…

⛺ BONUS à télécharger gratuitement : La check list du campeur malin !

vacances pas cher au camping

Où camper ?

Camping traditionnel

Dans un camping, le lieu stratégique est l’accueil. Vous pourrez y obtenir tous les renseignements nécessaires sur le camping, choisir votre emplacement et déterminer où se trouvent les toilettes et autres commodités (piscine, laverie, supérette,…).

Un bon campeur est civilisé et plein de bonnes manières. Il respecte les lieux et ses voisins. Le bruit (musique ou éclats de voix par exemple) ne font pas partie de ses habitudes. Il conduit son véhicule tout doucement à l’intérieur du camping. Il laisse les sanitaires comme il voudrait les retrouver et il ne laisse pas ses enfants ou ses animaux sans surveillance.

Beaucoup de français décident de passer des vacances pas cher au camping. En pleine saison, il vaut donc mieux réserver son emplacement à l’avance. Cela évite deux choses : se retrouver sans emplacement après une journée de route ou alors avoir l’emplacement juste devant les toilettes. Etre à proximité des toilettes c’est pratique mais juste devant c’est l’horreur : tout le monde passera devant votre tente et vous profiterez du bruit et des éventuelles odeurs.

Camper chez l’habitant

Planter sa tente chez un particulier, c’est l’option idéale pour s’éviter les campings surpeuplés en plein été. Le principal avantage est le prix proposé souvent 3 fois moins cher qu’un camping traditionnel.

Fondé sur le principe de l’économie collaborative, le camping chez l’habitant est proposé aujourd’hui par différents sites internet mettant en relation les campeurs et les propriétaires. Vous pouvez consulter les sites : campedansmonjardin.com ou gamping.fr.

Les services proposés dépendent des particuliers qui vous accueillent. Dans certains cas, vous pourrez profiter d’une piscine mais inconvénient, il n’y aura peut être pas d’installation pour enfants ou de laverie. Sur les sites, vous pourrez faire votre recherche en fonction de vos critères : ferme, vigne, bord de mer, piscine, montagne…

Bivouac

Bivouaquer en pleine nature est le moyen le plus économique de faire du camping. Pour pratiquer le bivouac, il faut commencer par surmonter son appréhension de dormir en plein nature. Si chaque insecte ou bruit vous semble suspect et que vous avez une imagination galopante, vous risquez de passer une très mauvaise nuit. Un des moyens de se laisser aller est d’utiliser des bouchons d’oreilles, pour supprimer les bruits et donc la peur.

Ensuite, il convient d‘installer son campement à la tombée de la nuit et de partir au levée du jour pour éviter d’attirer l’attention. Le choix de la tente et notamment de sa couleur est très importante en camping sauvage. Oubliez le fuchsia ou le turquoise et privilégiez le gris ou le vert sombre pour vous fondre dans le paysage.

Se poser au bord d’une rivière est tentant pour le côté pratique mais peut s’avérer très bruyant pour la nuit et apporter de l’humidité le matin. Sans oublier le risque de crue et les insectes.

Si vous décidez d’opter pour le camping sauvage en plein nature, loin de tout et de tous, il est préférable de prendre quelques précautions. Il faut prévoir suffisamment d’eau et de nourriture mais aussi des produits de premier secours pour faire face aux imprévus. Une balise GPS et un téléphone vous serons d’un grand secours en cas de problème.

Une seule règle est essentielle pour faire de  votre bivouac une réussite, le respect des lieux ! Le bruit, les déchets (même organiques) devraient être évités au maximum ! La réglementation concernant le bivouac et les lieux autorisés seront abordés dans la dernière partie de cet article.

Comment passer des Vacances pas cher au camping ?

Alors on attend pas Patrick ?

Louer son équipement

Camper nécessite quand même un minimum de matériel pour passer une bonne nuit :

  • tente avec poteaux et sardines
  • tapis de sol
  • corde ou ficelle (parfait pour faire un étendage entre deux arbres)
  • marteau
  • chaises et table pliante
  • lampe et torche

Passer des vacances pas cher au camping une fois par an, ne permet pas de rentabiliser l’achat de départ de tout le matériel. Et pour ceux qui souhaitent tenter le camping pour la première fois, une solution existe : la location ! Louer sa tente est économique et un bon moyen de s’initier au camping ou d’en faire une fois par an en préservant son budget.

Voici quelques sites proposant de la location de matériel de camping : e-loue, allo-voisins, ou place de la loc pour n’en citer que quelques uns. Il suffit de taper location + « matériel souhaité » dans un moteur de recherche pour avoir l’embarras du choix et une grande variété de prix.

Le couchage

Il faut choisir un sac de couchage adapté à sa taille. S’il est trop grand, des poches d’air froides vont se former à l’intérieur et apporter une sensation de froid. A l’inverse, s’il est trop petit, son occupant sera tout serré et aura froid.

Une grande partie de la déperdition de chaleur se fait par la tête, il faut donc serrer les cordons pour laisser uniquement le visage sortir du sac. Un matelas même fin, permet d’isoler du sol qui peut être humide et donc refroidir.

Manger au camping

Pour conserver les aliments au frais, rien ne vaut une bonne glacière rigide avec des packs de glace. Vous pouvez faire un roulement avec des packs de glace toujours dans la glacière et d’autre au congèle. Bien sûr, il faut laisser la glacière à l’ombre et acheter la nourriture au jour le jour pour éviter de trop la surcharger.

Pour la cuisson, rien ne vaut un petit réchaud au gaz. Placé dans un endroit stable à l’abri du vent et des enfants, vous pourrez y cuire votre ration en toute sécurité.

Enfin, pour la vaisselle, inutile d’en emporter en grande quantité. Un lot de verres, assiettes, et couverts en plastique ou en alu seront parfaits. Incassables, ils sont aussi faciles à entretenir lors de la corvée de vaisselle.

Faites vous une petite liste des petites choses qui font la différence : briquet, paire de ciseaux, couteau de cuisine, ouvre boîte, décapsuleur, filtre à café, bouilloire, sacs poubelle,…

Pour vous aider dans préparation de vos vacances pas cher au camping voici la check list du campeur malin téléchargeable gratuitement.

Réponses à vos questions sur le camping

« Je peux bivouaquer n’importe où »

Il est interdit de camper dans un rayon de 200 mètres autour d’un point d’eau capté pour la consommation sur la plage, en bordure de route et sur certains sites. Dans la plupart des parcs nationaux, le bivouac est toléré mais dans des limites strictes. Il faut s’installer entre 19h et 9h et à plus d’une heure de marche  des limites du parc ou d’un accès routier. Ailleurs, il faudra obtenir l’accord du propriétaire du terrain.

« Un camping 4 étoiles c’est du haut de gamme »

Le nombre d’étoiles (de 1 à 5) est déterminé à partir de critères techniques : superficie des emplacements, nombre d’équipements sanitaires, sécurité, langues parlées,… Ils ne garantissent pas la présence d’une piscine, d’un tennis, d’une aire de jeux ou de l’organisation de soirées animées.

« Un camping peut refuser les animaux »

Le règlement intérieur du camping vous confirmera s’ils sont acceptés ou non. Il sera dans tous les cas exigés qu’ils soient tatoué, tenus en laisse et porteurs d’un collier avec leur nom et l’adresse du propriétaire. Le certificat de vaccination et le passeport européen pourra aussi être demandé.

 ➡ Au delà des vacances pas cher au camping, d’autres types d’hébergements pourraient vous intéresser comme l’échange de maison par exemple. N’hésitez pas à consulter également notre article intitulé Voyager fauché grâce à l’économie collaborative.

 Bonnes vacances par cher au camping !

Laisser un commentaire