Canicule : comment se rafraîchir sans se ruiner ?

🌞 C’est l’été, il fait beau, il faut chaud et parfois même trop chaud : c’est la canicule. Comment gérer ces périodes caniculaires sans se ruiner ?

canicule

Les recommandations anti canicule

Le ministère de la santé préconise pour éviter que la température ne monte trop dans votre logement :

  • Installer des brise-soleil, une pergola végétalisée ou des stores pour limiter le rayonnement sur les murs.
  • Fermer toutes les portes extérieures, fenêtres et volets pendant la durée d’exposition au soleil.
  • Ouvrir les fenêtres situées à l’ombre uniquement si cela permet de créer un courant d’air.
  • Refroidir les pièces grâce à l’évaporation d’eau : pendre un linge humide (de préférence une serviette de bain) devant une fenêtre ouverte, dans un courant d’air ; remouiller le linge dès qu’il est sec ; placer un pain de glace ou un sac de glaçons dans un courant d’air (devant un ventilateur) ; verser régulièrement un seau d’eau, si possible le soir après le coucher du soleil, sur la terrasse, le balcon ou les appuis de fenêtre.
  • Ouvrir les portes, fenêtres et volets quand le soleil est couché ET que la température extérieure a baissé.

canicule

💦 En période de canicule, il faut aussi veiller à arroser le potager mais sans exploser sa facture d’eau grâce à l’article Alléger la facture d’eau au jardin.

Acheter un ventilateur

Un ventilateur produit un mouvement d’air qui rafraîchit, sans pour autant faire baisser la température.

Les différents modèles

Il existe 4 types de ventilateurs principaux. Les ventilateurs de table sont généralement adaptés pour une à deux personnes. Les ventilateurs sur pieds couvrent un plus grand espace. Les tours ou colonnes souvent design produisent un courant d’air sur une plus grande hauteur. Enfin, les brasseurs d’air sont des modèles puissants qui se posent au sol. Ils sont efficaces pour rafraîchir une pièce complète. Enfin, les ventilateurs sans pâles inventés par Dyson sont certes efficaces et design mais surtout bien plus coûteux que leurs concurrents.

Le débit d’air

C’est l’information clé pour se décider dans l’achat d’un ventilateur. Malheureusement elle n’est pas toujours précisée sur l’étiquette ! A prix égal, il vaut mieux opter pour le modèle avec le débit le plus élevé. S’il n’y a pas d’indications, il faut choisir celui ayant les plus grandes pales. La vitesse doit aussi pouvoir être réglée pour pouvoir l’ajuster notamment la nuit.

Le bruit

Le bruit d’un ventilateur qui passe inaperçu en journée peut devenir gênant la nuit ou quand vous regardez la télévision. Il faut une fois de plus se reporter à l’étiquette. Si elle est précisée, il faut choisir un modèle sous la barre des 45 dB.

😱 À l’été 2015, Que choisir a repéré un climatiseur vendu 574€ contre 199€ quelques jours plus tôt… Il vaut donc mieux comparer les prix et ne pas attendre le dernier moment pour s’équiper !

Acheter un climatiseur

A la différence du ventilateur, le climatiseur peut faire baisser la température d’une pièce.

Les différents modèles

Les climatiseurs monoblocs sont faciles à installés mais ils ont quelques inconvénients, ils doivent être installés à proximité d’une ouverture pour laisser passer le tuyau d’évacuation. Pas toujours très pratique de laisser une fenêtre entrouverte. Les climatiseurs mobiles split sont composés de deux blocs. L’un reste à l’extérieur qui permet d’évacuer l’air chaud et l’autre qui laisse l’air frais à l’intérieur. Les deux sont reliés par un tuyau de 4 cm de diamètre. Les climatiseurs fixes split sont peu bruyants et efficaces. Il faut s’assurer auprès du syndic de copropriété ou de la mairie que l’installation d’une unité extérieure est autorisée.

La puissance

Pour choisir son modèle de climatiseur, il faut prendre en compte le climat, l’exposition, les sources de chaleur présentes, du nombre d’occupants, la surface de pièce…etc. La réalisation d’un bilan thermique est nécessaire. Un climatiseur sous dimensionné fonctionnera en surrégime et va consommer plus.

Allumer avec modération

Les climatiseurs sont à utiliser avec modération. Pour réduire la consommation d’énergie, il faut limiter l’écart entre la température entre l’intérieur et l’extérieur à 7°C. Il faut bien isoler sa maison et garder les volets fermés le jour et aérer la nuit.

 ➡ Et vous, comment faites vous pour gérer les périodes de canicule ?

 

1 réponse

  1. 21 août 2017

    […] Face  au vent fort, le moustique ne fait pas le poids. Le balayage du ventilateur pourrait donc permettre de contrarier l'insecte au moment de l'approche. Pour bien choisir votre ventilateur, lisez notre article sur le sujet : Canicule : comment se rafraîchir sans se ruiner ? […]

Laisser un commentaire