Comment remplir son dressing sans vider son compte ?

Acheter des vêtements est un passe temps pour certains et une perte de temps pour d’autres. Comment se constituer un dressing qui vous correspond en respectant votre budget ? Conseils pratiques avant l’achat, pendant l’achat et après l’achat.

Conseils pratiques pour se constituer un dressing sans se ruiner.

Avant d’acheter

Il convient de choisir des vêtements polyvalents qui pourront s’assortir à plus d’une tenue. Il s’agit souvent de basiques indémodables : jean, pantalon noir, petite robe noire. Avant d’acheter un nouveau vêtement, il faut donc chercher au moins deux ou trois tenues, que vous possédez déjà, avec lequel l’assortir.

Si vous aimez suivre la mode, il vaut mieux acheter des vêtements basiques et craquer pour un accessoire à la mode (par exemple à foulard ou un sac prix modéré) qu’acheter des tenues complètes qui seront démodées dès la saison prochaine. Vous préservez ainsi votre budget car vous n’aurez pas besoin de changer beaucoup de pièces dépassées chaque année. Vos basiques devront être de qualité et classique. N’hésitez pas à y mettre le prix dans la limite de ce que votre budget vous permet d’avoir de mieux.

Une grande majorité de femmes portent 20% de leurs vêtements 80% du temps.

Il est parfois difficile de se souvenir du contenu de sa garde robe au complet, dans ce cas, n’hésitez pas à regarder votre placard avant de partir et vous faire une petite liste des pièces qui pourraient venir compléter votre dressing. Comme ça, vous arriverez dans la boutique, avec un objectif précis.

Avez vous déjà vécu la corvée de printemps, consistant à transformer son armoire d’hiver en dressing d’été ? Au lieu d’acheter des vêtements qui se portent uniquement pour une saison, il vaut mieux se constituer une garde robe avec des vêtements que vous pourrez superposer. Achetez vos vêtements hors saison pour profiter des meilleurs offres et des opérations de déstockage de la saison précédente.

Au moment de l’achat

Il est indispensable d‘essayer un vêtement avant de l’acheter pour éviter une déconvenue une fois arrivée chez vous. Mais avant de partir les mains chargées en cabine d’essayage, déterminer si vous avez vraiment besoin de tous les vêtements choisis. Vous devriez vous assurez que vous dépenser la majeure partie de votre budget pour des vêtements essentiels et le montant restant pour des petits plaisirs. Il est essentiel de faire cette distinction avant tout achat (cet article sur les soldes Préparer les soldes devrait vous y aider).

Il vaut mieux éviter de craquer pour des « orphelins » ! Mais si, vous savez, la petite robe de créateur très originale ou du chemisier en soie au motif excentrique. La bonne question est de savoir si vous les porterez vraiment. Avant de dépenser votre argent, assurez vous que ces pièces « originales » correspondent à votre style et s’assortiront au reste de votre garde robe.

Si une vendeuse vous assiste en cabine d’essaye ou dans le magasin, n’hésitez pas à demander un rabais même dans les magasins ou cela ne se fait pas ! Cette méthode fonctionne particulièrement bien, si vous prenez plusieurs pièces ou si vous êtes une cliente régulière. Qui ne demande rien, n’a rien. Si la vendeuse ne vous propose rien d’intéressant, n’hésitez pas à vous laisser le temps de la réflexion avant de passer en caisse. La plupart des marques ayant des magasins physiques proposent les mêmes produits en ligne. Rien ne vous empêche de faire votre « petite étude de marché » une de retour chez vous. Recherchez sur internet le même produit et partez à la recherche du meilleur prix. Cet article Les outils pour acheter moins cher sur internet vous permettra surement d’économiser quelques précieux euros supplémentaires.

Pour les costumes ou les ensembles, n’hésitez pas à acheter deux bas pour un haut. Les vestes ont une durée de vie bien plus longue que les pantalons et les jupes. Vous pourrez donc profiter de votre ensemble deux fois plus longtemps. Quand vous achetez des vêtements il est préférable d’opter pour des articles durables même s’ils sont un peu plus chers. Les vêtements de qualité dureront plus longtemps, surtout si vous les utilisez au quotidien, et vous pourrez en tirer un bon prix en cas de revente.

N’achetez pas des vêtements à crédit, les cartes de crédit des magasins sont parmi celles ayant les taux d’intérêts les moins intéressants du marché. Si vous avez trouvé une pièce, qu’il vous faut a-bso-lu-ment, économisez pour vous l’offrir plutôt que de payer des intérêts. A l’inverse, il serait insensé d’acheter un produit uniquement parce qu’il est pas chers ! Acheter des articles à des prix sacrifiés chez un discounteur pour les laisser dans son placard n’est pas ce que l’on peut appeler un bon plan ! L’achat d’occasion se développe et permet aussi de trouver de belles pièces à un prix modéré, n’hésitez pas à relire l’article Vêtements : Vive l’achat d’occasion.

Après l’achat

Notez le montant exact dépensé pour vos achats. Fixez vous un montant maximum à dépenser par mois et tenez y vous ! Au début de chaque saison, notez toutes les pièces qui ont besoin d’être renouvelées et rayez les articles au fur et à mesure que vous les achetez. Vous éviterez de gaspiller votre argent en achetant des articles dont vous n’avez pas besoin.

Faites également le point, sur vos marques favorites. Si certaines marques sont très présentes dans votre dressing, renseignez vous sur les programmes de fidélités qu’elles proposent, tant en magasin physique qu’en ligne. Autre astuce également, les magasins d’usine ou les ventes privées. Vous y trouverez les articles de votre marque préférée à des prix défiant toute concurrence.

Si vous vous rendez compte qu’un achat était une erreur, dès votre retour à la maison, n’hésitez pas à rapporter la marchandise en magasin. Soyez sûre de vous ! Ne craignez jamais de rendre un article, si vous changez d’avis. Il vaut mieux préserver vos finances qu’avoir une penderie remplie d’un tas de vêtements qui ne vous vont pas.

 ➡ Et vous, comment faites vous pour rester équilibré dans vos achats de vêtements ? 

Laisser un commentaire