Conseils pratiques pour emprunter au meilleur taux !

Souscrire un crédit est parfois utile, mais comme tout contrat, cela vous engage. Le coût d’un crédit et le poids des mensualités futures sur votre budget implique de vérifier précisément votre capacité de remboursement, dès le début du projet.

Les bons conseils pour emprunter

 Le coût d’un crédit

Les intérêts constituent le coût le plus important d’un crédit. Ce coût est un pourcentage appliqué au capital emprunté appelé taux d’intérêts. Le taux le plus faible ne garantie pas le crédit le moins cher car d’autres frais sont à prendre en compte pour mesurer le coût global du crédit.

Les frais liés au garanties permettent à votre banque de s’assurer que vous pourrez lui rembourser la somme empruntée. Une hypothèque par exemple, nécessitera le recours à un notaire. La mise en place de garantie peut générer des frais très variables en fonction de la nature de la garantie.

Une assurance est souvent souscrite en même temps que le crédit pour vous couvrir en cas de risques (perte d’emploi, invalidité,…). L’assurance prendra alors en charge le remboursement à votre place. L’assurance est déterminée en fonction de la somme empruntée.

Des frais de dossier peuvent être appliqués pour rémunérer l’analyse de toutes les pièces de votre dossier par la banque. Ils peuvent être fixes ou proportionnels au montant du prêt.

Le taux annuel effectif Global (TAEG) comprend l’ensemble des coûts nécessaires à la réalisation de votre financement. C’est ce taux qu’il faut regarder de près car il vous permet de déterminer le prix de revient de votre financement et facilitera les comparaisons entre les différentes offres.

Pour pouvoir comparer les offres de crédit il faut déterminer le Taux Effectif Global (TEG) et pas se contenter du taux nominal.

Choisir le bon conseiller

Le meilleur conseiller financier c’est vous ! Ne croyez pas votre banquier sur parole, comparez les offres ! Le recours à un courtier indépendant est parfois très intéressant. N’étant pas rattaché à un organisme de crédit, il pourra trouver pour vous, la meilleure offre.

Mais trouver le bon courtier, peut s’avérer compliqué. Rien de tel que la recommandation d’un ami ou d’un proche. N’hésitez donc pas à parler de votre situation financière à des personnes de confiance pour profiter de leur réseau.

Si un courtier vous a été recommandé, renseignez vous tout de même sur sa manière de procéder avant de conclure avec lui. Même si un courtier s’occupe de votre dossier, n’hésitez pas à passer un peu de temps à rechercher par vous même des offres sur le marché. Cette connaissance du marché vous permettra d’évaluer plus efficacement les offres proposées par votre courtier.

Du bon sens

Aujourd’hui la concurrence est rude entre les organismes de crédit, il est donc possible d’en tirer profit pour dénicher le meilleur contrat. Il ne faut pas hésiter à négocier pour obtenir le meilleur taux en faisant varier le montant des mensualités, la durée du contrat, les garanties,… Malgré tout, négocier ne doit pas vous faire perdre de vue certains points importants à prendre à compte, détaillés ci dessous.

Certains contrats de prêts engagent pour une période définie, et cela empêche de faire un remboursement anticipé. Il convient donc de se renseigner avec précision sur les modalités du remboursement du prêt et sa durée.

Les prêts sont souvent assortis d’une assurance permettant de reporter certaines mensualités qui s’avèrent impossible de payer. Même si ces opérations ont un coût, elles pourront s’avérer utile dans certaines situations exceptionnelles. Il convient donc, de prendre connaissance des modalités de mise en oeuvre de ses opérations. Un produit flexible sera d’autant plus intéressant si votre situation financière est incertaine.

Une offre de crédit doit préciser le montant des remboursements, leur fréquence et la durée totale du prêt. Même si vos revenus baissent de manière significative, il faudra rembourser le montant du prêt, il convient donc de garder une marge de manœuvre quand vous déterminez le montant des mensualités.

Avant de signer, assurez vous de pouvoir rembourser les sommes empruntées. Si votre budget ne vous permet pas d’honorer vos mensualités, vous allez vers des problèmes bien plus graves et préoccupants. Prenez bien en compte la somme totale que ce crédit va représenter dans votre budget et engagez vous uniquement si vous êtes sûrs de pouvoir le rembourser.

Vous avez un ou plusieurs crédits en cours, n’hésitez pas à les renégocier de temps en temps pour voir si vous pouvez obtenir un meilleur taux !

Des conseils ou astuces à ajouter ? Une expérience à partager ? N’hésitez pas à commenter !

2 réponses

  1. 22 mai 2017

    […] Si vous n’avez retrouvé aucune épargne oubliée voici deux articles qui pourraient vous intéresser : Economiser 1378€ en s’amusant ! ou  Conseils pratiques pour emprunter au meilleur taux ! […]

  2. 7 juin 2017

    […] échéances de votre prêt. Encore des économies en perspective ! N’hésitez pas à relire Conseils pratiques pour emprunter au meilleur taux ! pour en savoir plus, sur ce […]

Laisser un commentaire