Paiement différé ou fractionné des courses : une bonne idée ?

A compter du mois de mai 2018, le groupe Casino propose à ses clients un service de paiement différé ou fractionné des courses. Les associations alertent sur les risques que cette pratique représente pour les foyers à faibles revenus. Comment bénéficier de cette facilité de paiement ? Faut il sauter sur l’occasion ?

paiement différé ou fractionné des courses

 💡 Petite précision : Cet article n’a pas été commandé ou parrainé par le groupe Casino. 

Le paiement différé ou fractionné des courses

Est ce vraiment une nouveauté ?

Payer en trois ou quatre fois un lave linge ou une télévision est déjà proposé depuis longtemps par une multitude d’enseignes. Mais payer ses yaourts et sa lessive est assez nouveau. Pour autant le groupe Casino n’est pas vraiment pionnier en la matière ! Le groupe Carrefour a inclus dans sa carte de paiement Carte Pass le paiement en 3 fois depuis 2002 ! Le montant minimum d’achat est fixé à 100€ et est entièrement gratuit. Environ 100 000 clients utilisent déjà ce service selon Frédéric Mazurier, le directeur des services financiers et marchands du groupe Carrefour interrogé par le Parisien du 30 avril 2018.

Les services proposées par le groupe Casino

Pour profiter des services de paiement différé ou fractionné, il faut télécharger l’application Casino Max sur son smartphone et y enregistrer ses coordonnées bancaires. Autre obligation, avoir la carte de fidélité de l’enseigne. Ensuite, 3 options possibles :

  • le paiement comptant
  • le paiement différé : le client choisi le jour du débit de 1 à 31 jours après le passage en caisse.
  • le paiement en quatre fois : le premier quart immédiatement, le deuxième 30 jours plus tard, le troisième 60 jours plus tard et le dernier quart 90 jours après.

Le client doit au minimum avoir un chariot de 20€ et le plafond est de 300€. Ce service est entièrement gratuit !

Comment payer en différé ?

  • Télécharger l’application Casino Max
  • Enregistrer ses coordonnées bancaires
  • Faire ses courses
  • Lors du passage en caisse, activer le paiement différé depuis le smartphone
  • Régler plus tard en choisissant une date ou en plusieurs fois
  • Faire scanner le code-barres pour enregistrer le paiement.

Qui est le grand gagnant de ce service ?

Quel intérêt à le groupe Casino, à proposer à ses clients de leur faire crédit gratuitement ? La réponse est simple. Toutes les enseignes remarquent une baisse de fréquentation la dernière semaine du mois et à l’inverse une hausse du chiffre d’affaires au début du mois. Pourquoi ? Tout simplement, parce que les salaires et les allocations sont, la plupart du temps, versés en début de mois. Beaucoup de familles font donc le maximum pour remplir leur frigo en début de mois et ne peuvent plus se permettre de faire les courses, en fin de mois. C’est donc bien l’enseigne qui sera la grande gagnante, puisque ce service gratuit permettra surement aux client les plus modestes de continuer à fréquenter le magasin, même quand leur budget ne le permet plus.

Comment profiter au mieux du paiement différé de ses courses ?

Les erreurs à éviter

Dès l’annonce du lancement de ce nouveau service de paiement différé ou fractionné des courses, par le groupe Casino, des associations ont exprimés leur inquiétude face aux risques que ces facilités de paiement représentent pour les foyers à faibles revenus. Les paiement en 3 ou 4 fois sans frais proposés pour l’achat d’équipements sont souvent pointés du doigt dans les dossiers de surendettement. Hors, acheter une télévision ou un canapé reste assez exceptionnel alors que faire ses courses répond à un besoin quotidien. Les dettes cumulées pour les courses vont donc s’ajouter à toutes les autres, d’autant que ce service s’adresse tout particulièrement aux familles qui ont du mal à boucler les fins de mois !

Petit guide des bonnes pratiques

Pour éviter de compliquer sa situation financière avec ce service de paiement différé ou fractionné des courses, voici quelques conseils pour en tirer profit au mieux. Tous les conseils suivants sont interdépendants, autrement dit, c’est l’application de l’ensemble de ces conseils qui est efficace et pas uniquement l’un ou l’autre d’entre eux.

  1. N’acheter que le strict nécessaire en paiement différé. S’il faut remplir le frigo pour terminer le mois, vous pouvez opter pour cette solution à condition de faire des menus pour déterminer exactement les aliments nécessaires à acheter, ni plus ni moins. Ce n’est pas le moment de céder sur des promotions de gros volumes ou de lots de produits, il faut suivre avec discipline sa liste pour n’acheter que l’essentiel. N’hésitez pas à relire notre article Les 10 commandements pour faire ses courses au meilleur prix pour retrouver des conseils précis.
  2. Choisir le bon service de facilité financière. Deux services sont proposés le service de paiement différé ou en quatre fois. Pour éviter d’encore payer ses courses de Noël à Pâques ou de finir de payer les fournitures scolaires à Noël, bref pour ne pas encore plus se mettre en difficulté, n’optez surtout pas pour le paiement en 4 fois ! Choisissez le paiement différé et choisissez de prélever le montant dû, dès les premiers jours du mois suivant quand vos revenus tombent sur votre compte. Vous pourrez alors démarrer le mois, en sachant exactement combien il vous reste.
  3. Réduire le nombre de crédits. Même en étant très fort en maths et en conception de tableaux excel, multiplier le nombre de ses crédits peut vite devenir un vrai casse tête. Si vous avez donc déjà une carte de paiement qui propose le service de paiement différé ou un découvert bancaire autorisé suffisant (donc sans frais) ne souscrivez pas à cet énième crédit supplémentaire.
  4. Préférer le paiement différé gratuit au paiement d’agios. Les fins de mois difficiles finissent souvent en découvert bancaire et en paiement d’agios (pour en savoir plus sur les agios consultez notre article Comment éviter les agios et le découvert bancaire ?). Si le paiement de vos courses dépassent votre découvert autorisé, cette option gratuite vous permettra d’éviter le paiement d’agios.
  5. Anticiper les événements coûteux. Les vacances, la rentrée scolaire, la fin d’année, une occasion à fêter bref, l’année est jalonnée d’événements qui peuvent facilement déstabiliser un budget. Mais vous avez remarquez, les vacances, la rentrée scolaire, la fin d’année ou les occasions à fêter tombent tous les ans, aux mêmes dates ?! Alors pourquoi ne pas anticiper ! Créer un budget précis pour ces événements et faire ses achats tout au long de l’année en fonction des promotions permet d’éviter d’être pris au dépourvu. Découvrez comment faire un budget vacances avec notre article Comment faire un budget vacances ?.
  6. Ne pas en faire une habitude. Si plusieurs mois de suite, vous êtes contraints d’utiliser les services de paiement différé, c’est que votre budget n’est pas adapté à vos besoins réels. Vous ne pourrez pas vous en sortir durablement si tous les mois, avant de pouvoir manger, vous êtes obligés de payer les courses du mois précédent. Si c’est votre cas, mettez en pratique les conseils de la partie alimentation du site pour optimiser chaque euro dépensé.

Le nouveau service de paiement différé ou fractionné des courses proposés par le groupe Casino est donc un service qui peut s’avérer très pratique. Malgré tout, il est nécessaire de l’utiliser avec parcimonie et plusieurs précautions.

Et vous, que pensez vous de ce nouveau service de paiement différé ou fractionné des courses proposé par le groupe Casino ? Avez vous prévu de l’utiliser ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here