Déjouer les pièges du low cost

Chercher toujours le meilleur prix est rentable mais peu parfois s’avérer risquer. Comment déjouer les pièges low cost ? Quels recours exercer en cas de déconvenue ?

Des vacances à prix cassées

Les offres de week end ou de séjours à prix imbattable sont devenues très courantes. Mais parfois le prix qui semble trop beau pour être vrai peut mener à une belle désillusion une fois arrivé sur place. Piscine minuscule, nourriture de mauvaise qualité, formule tout inclus très restrictive…

Les précautions à prendre

1. Obtenir le détail par écrit des prestations proposées. Les appellations souvent vagues type « suite » « buffet » « boissons comprises » doivent être précisées. Une belle photo de chambre d’hôtel qui semble immense peut se transformer en cagibi avec vue sur le parking et le forfait boisson en 1 pichet de vin ou une eau minérale… Toute réclamation ultérieure devra porter sur des informations précises, alors obtenez les avant votre départ.

2. Renseignez vous sur la classification des hôtel. Un trois étoiles français ne correspond pas à un trois étoiles égyptien. Le nombre d’étoiles est attribué en fonction des normes locales. Ne partez donc pas avec vos critères personnels en tête mais renseignez vous sur les prestations réellement proposées sur place. Les forfaits tout inclus de plus en plus à la mode peuvent en toute légalité comporter une [très] longue liste d’exclusions.

3. Cherchez des informations complémentaires sur internet. Le site internet de l’hôtel ne fera que mettre en avant les prestations proposées à l’aide de belles photos. Préférez les sites ou d’autres voyageurs postent des photos et leur avis sur l’hôtel en question.

 ➡ Les recours 

Si les prestations proposées ne correspondent pas à ce qui était prévu au départ vous pouvez tenter dans un premier temps de régler le litige avec le service clients du professionnel.

Avant de vous lancer dans cette démarche, obtenez un maximum de preuves prouvant votre bonne foi. Sans réponse dans les soixante jours vous pouvez saisir le médiateur du tourisme et des voyages (rendez vous sur cette page).

Enfin, vous pouvez saisir le juge de proximité pour un litige portant sur moins de 4000 €. Un juge sera très attentif aux informations à votre disposition avant votre départ pour déterminer s’il s’agit de publicité mensongère. Dans le cas contraire, vous risqueriez d’être débouté.

Les assurances low cost

Certains contrats d’assurance semble proposer des prix défiants toute concurrence, mais pour quelles garanties ? En cas de sinistre, le montant de la franchise peut être multiplié par 10! La garantie proposée présente souvent des exclusions particulières. Certaines assurances peuvent aussi s’avérer inutiles, pour en savoir plus lisez l’article Alléger le budget assurance à bon escient.

Les précautions à prendre

1. Lire le contrat attentivement. Dans ces contrats low cost, la garantie conducteur est souvent absente du contrat. En cas d’accident, avec responsabilité ou sans tiers identifié, les dommages subis par le conducteur ne sont pas couverts ! Une mauvaise idée d’économie, car si le conducteur reste handicapé à vie, il n’aura le droit à rien. Bien sûr, personne ne souhaite, ni ne prévoit jamais ce genre d’issue, mais gagner 10€ sur son assurance chaque mois pour finalement ne pas être couvert quand le besoin est le plus important est un mauvais calcul !

2. Comparer ce qui est comparable. Pour comparer deux contrats d’assurance demander le compte rendu complet (présenté souvent sous la forme d’un tableau) des garanties proposées. Demandez à votre assureur de vous expliquer les sigles et abréviations utilisées afin de pouvoir vraiment comparer les deux contrats. Par exemple, la lecture des garanties proposées par les mutuelles peut s’avérer être, un vrai casse tête. Un remboursement de 300% BR est par exemple moins intéressant que 100% FR* ! Prenez donc le temps de bien « déchiffrer » les garanties proposées avant de vous décider.

 ➡ Les recours

Vous avez déjà signé et vous vous rendez compte que votre contrat à prix cassé ne vous couvre pas vraiment à la hauteur de vos besoins ? Depuis 2015, vous pouvez résilier à tout moment, alors ne vous en privez pas !

Si vous avez subi un sinistre et que l’on refuse de vous indemniser sur la base de clauses qui vous paraissent abusives, tentez une réclamation auprès du service clients.

Sans réponse dans les soixante jours ou si la réponse reçue est négative contactez le médiateur de l’assurance (rendez vous sur ce site).

Soins esthétiques à moitié prix 

Certains centres esthétiques ou dentaires proposent des opérations à bas coût. En France, une quarantaine de centres dentaires à bas coût auraient ouverts en 2016. Les centres esthétiques (épilation définitive,…) connaissent aussi un essor sans précédent. Quelques semaines après les soins, le patient insatisfait recontacte le praticien sans succès, le centre a fermé ou est en liquidation !

Les précautions à prendre

1. C’est trop beau pour être vrai alors méfiez vous ! Premier élément qui doit éveiller vos soupçons : le paiement de l’intégralité des soins à l’avance. Cette pratique est contraire  au code de déontologie des chirurgiens dentistes.

2. Renseignez vous sur la provenance des prothèses implantées. Le devis de soins dentaires doit indiquer précisément les matériaux et la provenance des implants utilisés.

 ➡ Les recours 

Dans un premier temps, il faut saisir l’ordre des médecins de la profession en question. L’objectif est de décrocher une indemnité amiable et le financement des corrections ou retouches nécessaires.

En cas d’échec, il faut surtout ne pas continuer les soins à vos frais. Récupérez votre dossier médical saisissez le tribunal compétent et faites appel à un expert pour chiffrer le préjudice.

Partisans des bonnes affaires, vous voilà parés contre les galères  😉 

 💡 Cet article sera sujet à des mises à jour ponctuelles

 ➡ Et vous, avez vous déjà été déçu par des offres low cost ? Quels recours avez vous exercés ? 


* Si vous êtes intéressés par un article sur le décodage des contrats de mutuelle faites le moi savoir en commentaire. C’est pas passionnant mais bien utile  😉 

Laisser un commentaire