Les frais bancaires des banques physiques ne cessent d’augmenter depuis 10 ans. Mais bonne nouvelle, il est possible de réduire ses frais bancaires en ne surpayant plus des services inutiles et en évitant les frais qui coûtent le plus cher.

86% des Francais souhaitent limiter leurs frais bancaires selon un sondage opinion way pour fortuneo en janvier 2017.

réduire ses frais bancaires

Un compte sur mesure

Toutes les banques proposent leurs services sous forme de pack contenant une carte bancaire, une autorisation de découvert, un accès aux comptes en ligne,… Ces lots groupés de services sont censés être moins chers qu’un choix à l’unité. Le seul problème c’est qu’il est rare d’utiliser tous les services proposés dans le pack. Chaque client est unique et a des besoins différents. Pourtant, tous payent le même pack pour utiliser les services de leur banque. Certaines banques l’ont compris et commencent à proposer des offres sur mesure avec des remises en fonction des services souscrits.

Chaque année, en janvier, votre banquier doit vous transmettre le récapitulatif détaillé de vos frais annuels. Faites le point sur les services que vous utilisez et calculer leur coût en utilisant la brochure tarifaire de votre banque (disponible en agence ou sur le site de la banque). Déterminez quelle formule est la plus intéressante pour vous : un pack ou des services à l’unité. Un conseil : débarrassez vous de toutes les options superflues.

Choisir une carte bancaire adaptée à ses besoins

La cotisation moyenne à une carte bancaire Gold coûte en moyenne 122 euros par an selon l’association CLCV. Alors qu’une carte classique ne vous coûtera que 45€ par an soit 60% de moins ! Pourquoi une telle différence de prix ? Les cartes Gold comprennent des services comme l’assurance voyage, une assurance et une assistance pour la location de voiture. C’est donc très utile si vous voyagez souvent ou louez souvent des véhicules de location. Dans le cas contraire, optez pour une carte bancaire classique. Certaines banques proposent des réductions sur la cotisation pour les couples. Mais le vrai bon plan consiste à souscrire à l’une de ces cartes dans son centre commercial. La cotisation sera jusqu’à 3 fois moins élevée qu’à la banque et il n’est pas nécessaire de changer de banque. Les paiements se font toujours depuis votre compte bancaire habituel. La seule chose à surveiller c’est la fonction paiement à crédit qui est souvent associée aux cartes bancaires vendues en grande surface. Les crédits proposés sont souvent très onéreux. Bien sûr, il est possible de demander à désactiver cette fonction.

Eviter les pénalités de découvert

Les agios et les frais de découvert sont très coûteux. L’article complet Comment éviter les agios et le découvert bancaire ? vous expliquera en détail son coût mais aussi les moyens à votre disposition pour l’éviter.

Si vous êtes vraiment rarement à découvert, vous pouvez toujours demander à votre conseiller le remboursement de ces frais à titre commercial. Si c’est devenu une habitude récurrente, il faudra envisager la mise en place d’une autorisation de découvert, qui n’est pas gratuite mais permet de réduire ses frais bancaires.

Gérer ses retraits d’espèces

En général dans les packs vendus par les banques, un certain nombre de retraits (3 à 6) sont autorisés sans surcoût chaque mois. Mais si vous dépassez ce nombre, il faudra s’acquitter d’un coût de quelques centimes à un euro par retrait. Peu importe la somme que vous retirez, le coût est souvent forfaitaire. Il vaut donc mieux évaluer précisément ses besoins pour ne pas avoir recours à des retraits trop souvent ou alors accepter d’aller au guichet de sa banque à chaque fois. Si vous êtes en vacances en France, pensez à repérer les distributeurs de votre banque à proximité.

Limiter les commissions de change

Si vous partez en vacances dans la zone euro, l’utilisation de votre carte, ne génère aucun frais supplémentaire. Par contre, hors de la zone euro, les retraits en monnaie locale peuvent vous coûter cher ! Les banques prélèvent des commissions fixes ou proportionnelles aux montants que vous retirez. Dans la plupart des cas, convertir de la monnaie dans un bureau de change local en une fois vous reviendra moins cher que de payer une commission à chaque achat. Un bon moyen de réduire ses frais bancaires simplement !

Comparer les frais bancaires

La concurrence est rude dans le milieu bancaire. Comparer les offres est donc un bon moyen de trouver une banque proposant les services adaptés à vos besoins au meilleur prix. Avant de se lancer dans un comparatif, il vaut mieux  savoir précisément quel est le montant de frais bancaires que vous payez chaque année. En janvier, votre banquier doit vous transmettre le récapitulatif détaillé de vos frais annuels. Faites le point sur les services que vous utilisez et leur coût annuel. Ensuite, rendez vous sur ce comparateur gratuit mis en place par les pouvoirs publics. Les tarifs référencés couvrent 98% des banques françaises. Vous pouvez choisir jusqu’à 6 critères pour lancer votre recherche.

Refuser les frais bancaires abusifs

Certains frais bancaires sont plafonnés par la loi. Par exemple, le coût de rejet d’un chèque sans provision est limité à 30€ pour les chèques de moins de 50€ et 50€ pour les chèques de plus de 50€. Les commissions d’intervention sur chaque « opération entraînant une irrégularité de fonctionnement du compte », sont plafonnées à 8 euros par opération dans une limite de 80 euros par mois, ou 4 euros par opération dans une limite de 20 par mois si vous êtes considéré comme fragile, quand cette disposition de la loi bancaire du 26 juillet 2013 est respectée. Vous l’aurez compris avec ces quelques exemples, votre banquier n’a pas tous les droits. Faites le point grâce à l’article Mon banquier a t’il tous les droits ?.

Choisir une banque en ligne

Les français qui optent pour un banque traditionnelles s’acquitteront d’une facture quatre fois plus élevée que ceux qui choisissent une banque en ligne. De plus en plus de clients décident de choisir une banque en ligne pour limiter leurs frais. Ces différences de prix sont assez simples à expliquer, les banques en ligne n’ont pas de locaux ou de personnel à payer pour des agences physiques souvent au centre ville. Souvent la carte bancaire et la quasi totalité des opérations courantes sont offertes à condition de déposer au moins 1000€ par an sur le compte. Dans les banques physiques le coût annuel des services de base coûtent en moyenne de 100€ à 200€ par an selon la dernière étude UFC Que choisir. Obtenir tous ces services gratuitement, c’est donc une réelle économie ! Plus d’infos dans l’article : Banque en ligne : une bonne idée ?

La multibancarisation

Souvent, quand je parle de réduire ses frais bancaires et que je conseille aux gens de changer de banques, ils me répondent qu’ils ne peuvent pas parce qu’ils remboursent un prêt immobilier. Votre banque ne peut pas vous obliger à domicilier toutes vos revenus dans son établissement que vous ayez un prêt ou non. Par contre, elle peut vous demander de conserver un compte courant pour que l’argent du prêt soit prélevée chaque mois.

Comment s’y prendre ? Dans un premier temps ouvrez un compte bancaire dans une banque où les frais bancaires sont quasi nuls et qui offrent une carte bancaire gratuite. Attention certaines banques en ligne exigent en échange que vos revenus ou qu’un versement minimum mensuel soit versé sur le compte courant pour bénéficier de ces avantages. Renseignez vous bien, car ce n’est pas le cas de toutes les banques disponibles sur le marché.

Ensuite, transformez votre ancien compte bancaire en « compte spécial prêt ». Dès que vous le pouvez, annulez votre adhésion à la carte bancaire, à toutes les assurances, au pack de services,…bref supprimer un maximum de services pour ne payer que le strict minimum. Ensuite, mettez en place des virements entre les deux comptes pour pouvoir payer votre crédit immobilier tout en profiter des services gratuits de votre nouvelle banque.

Et vous, quels sont vos conseils pour réduire ses frais bancaires au maximum ? 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.