C’est fou ce qu’on sème

Une graine ne coûte quasiment rien et peut pourtant se multiplier à l’infini pour créer un jardin. A l’origine d’un jardin, quelques gestes suffisent :

  • semer pour élever une plante plutôt que de l’acheter
  • bouturer pour donner vie à une branche coupée au sécateur
  • multiplier par divisions successives

Semer à la volée, en ligne ou en ruban…

Semer

Pour semer, il faut choisir la bonne époque sinon les graines feront surtout le bonheur des oiseaux et autres rongeurs. Il faut donc bien se renseigner sur la meilleure période pour planter chaque type de plante. Ensuite, il ne faut pas hésiter à étaler ses semis en fonction de sa consommation. Pour la salades par exemple, il vaut mieux planter 1 m et conserver le reste des graines. Des semis 2 fois par mois, permettent de cueillir une salade par jour pour 4 personnes.

Semer les graines à la volée est une technique, certes très répandue, mais souvent mal maîtrisée. Un débutant aura souvent la main lourde, ce qui représente un vrai gaspillage. Pour éviter cela, mélanger les graines à deux poignées de sable, les graines seront ainsi plus dispersées et pourront mieux se développer. Une autre technique consiste à planter des légumes en ligne. Des sillons bien tracés auront un aspect visuel très agréable et permettront de mieux repérer les mauvaises herbes.

Si votre semis est trop serré procédez à un repiquage des plants excédentaires. Le plus délicat dans l’opération est de conserver les jeunes racines en bon état. Pour cela, plutôt que de tirer sur le jeune plant, soulever la terre qui l’entoure pour l’extraire en douceur. Ensuite, replantez les un peu plus loin en les arrosant.

Pour semer pile la bonne quantité avec des lignes bien droites, il est possible d’opter pour des graines en rubans. Pratique et finalement plus économique quand on débute. Que ce soit des semences du potager ou des semences de plantes aromatiques  vous pourrez ainsi remplir votre jardin de plantes avec un budget limité.

Semer dans la maison est aussi possible pour profiter de la chaleur ambiante de la maison et récolter des légumes primeurs. Pour ce type de semis, il faut trouver des godets. N’allez surtout pas en acheter, pensez récupération ! Des pots de yaourts en plastique avec un petit trou au fond, seront parfaits ! Déposez les sur les caissettes en polystyrène du poissonnier ou du boucher pour pouvoir les déplacer facilement. Placez ces plants en devenir dans un endroit profitant d’une chaleur douce et de lumière.

Acheter des graines en sachet c’est économique mais récolter soi même ses propres graines, c’est gratuit et durable ! Pour les tomates par exemple, il suffit de sélectionner les beaux fruits bien mûrs qui ont résisté aux maladies. Il suffit de couper la tomate en deux et récupérer les graines et le jus dans un bocal. A l’apparition d’une petite moisissure blanche, nettoyez les graines à l’eau et déposez les sur un assiette pour qu’elles sèchent. Ensuite stockez les dans une enveloppe. Inscrivez bien sur l’enveloppe la variété et la date. Et voilà un sachet de graines de moins à acheter pour l’année prochaine ! Soyez observateur et découvrez pour chacune de vos plantes comment obtenir les graines. Ensuite, faites du troc de graines avec vos proches pour éviter de toujours cultiver les mêmes variétés.

Vous devez absolument planter de la phacélie dans votre jardin ! Découvrez pourquoi en lisant l’article Nourrir son sol et ses plantes sans rien dépenser.

Semer en godets

Bouturer

Bouturer consiste à couper un rameau d’arbuste et le placer dans l’eau ou le terreau pour qu’il lui pousse des racines ! Le bouturage permet ainsi d’avoir une nouvelle plante identique à la première : un véritable cadeau de la nature ! Un arbuste pourra au fin des années et des bouturages successifs constituer une véritable haie ! Le mois d’Août est le meilleur moment pour multiplier les arbustes à fleurs et les haies. C’est donc le moment de partir à la recherche de la plante convoitée dans le jardin de vos proches. Un jardiner est toujours fier de pouvoir faire visiter son jardin et vous donnera sûrement de bons conseils pour l’entretien d’une plante qu’il a lui même fait pousser.

Multiplier par division

La division concerne les plantes vivaces. Il s’agit de déterrer une touffe adulte, de la diviser en morceaux, éliminer la partie centrale et replanter les éclats pour obtenir de nouvelles plantes. Une plante vivace est au top de sa forme au bout de 2 ou 3 ans, puis chaque année jusqu’à présenter des petites faiblesses. La touffe est souvent trop dense, les racines s’emmêlent et le centre se creuse. C’est le moment de pratiquer la division qui agira comme une cure de jouvence ! Pour maximiser les jeunes plants, il faut déterrer la touffe avec beaucoup de précaution. Commencez par couper les tiges à 15 cm du sol puis soulevez la terre sous la motte de racines. Démêler ensuite les racines à la main pour séparer beaucoup plus de petits éclats à replanter rapidement.

Passer l’hiver à l’abri

Semés et multipliés depuis peu de temps, les jeunes plants seront sensibles au froid, un premier hiver peu donc leur être fatal. Durant l’hiver c’est souvent une humidité excessive qui vient à bout des plantes. Il faut donc prévoir un bon drainage. Certains plants ont bien besoin d’une petite couette pour passer l’hiver au chaud. Le voile d’hivernage vendu par rouleau de plusieurs mètres est peu coûteux mais efficace. Il laisse respirer les plantes et reste perméable à l’eau de pluie. Le bouturage permettra de protéger des boutures dans des petits pots si la plante d’origine ne passe pas l’hiver.

Il est donc possible de se procurer et de multiplier beaucoup de plantes sans bourse délier. Malgré tout, si vous devez vous rendre en jardinerie n’hésitez pas à lire 4 Conseils pratiques pour bien acheter en jardinerie avant de vous y rendre…

Et vous, comment faites vous pour semer et multiplier vos plantes ?

5 réponses

  1. 29 mai 2017

    […] si l’article C’est fou ce qu’on sème vous a permis d’obtenir des plantes gratuites, il reste des plantes qu’il n’est […]

  2. 30 mai 2017

    […] avoir remplis son jardin de plantes obtenues gratuitement ou achetés en jardinerie, vient l’étape de l’arrosage indispensable mais coûteux si […]

  3. 6 juin 2017

    […] baguettes en bois et à la ficelle. Semez vos graines en suivant les conseils de l’article C’est fou ce qu’on sème. Ratissez légèrement pour recouvrir les graines et arrosez bien. Ne laissez pas les mauvaises […]

  4. 16 juin 2017

    […] C’est fou ce qu’on sème […]

  5. 18 juin 2017

    […] jardiner à petit prix, il vaut mieux privilégier les semis (voir l’article C’est fou ce qu’on sème). Il faut donc prévoir un peu de temps au printemps pour prendre soin de toutes ces petites […]

Laisser un commentaire