Utiliser les pelures, pépins, trognons, fanes, reliquats, cosses…

« Utiliser les pelures, pépins, trognons, fanes, cosses, reliquats mais pourquoi ?? »

C’est devenu un mauvais réflexe dans la préparation de nos fruits et légumes de les amputer d’une partie d’eux même pour ne garder que « le meilleur ». Pourtant, parmi ce que l’on considère comme des « déchets » une partie peut être réutilisée pour des recettes, des produits de beauté ou dans le jardin.

Les nutriments les plus intéressants sont souvent présents en quantité plus importante dans la partie non utilisée, le comble!! Un exemple? La pomme! Le pouvoir antioxydant de la pelure de la pomme est de 2 à 6 fois plus élevé que celui de la chair.

pelures, pépins, trognons, fanes, cosses, reliquats

Des idées pour cuisiner les pelures, pépins, trognons, fanes, cosses, reliquats…

Bien sûr, pour éviter de consommer des pesticides, il est préférable de le faire avec des produits biologiques ou du jardin…et là, je vous vois venir…vous allez me dire que le bio c’est plus cher! oui oui oui vous avez raison les fruits et légumes bio sont plus chers, mais grâce aux astuces ci dessous, vous allez les utiliser à 100% plutôt que d’en jeter la moitié. Vous êtes sceptiques? Lisez plutôt ce qui suit…

Les Fruits : pelures, pépins, trognons, fanes, cosses, reliquats…

Vous avez déjà préparé une salade de fruits et vous vous êtes inévitablement retrouvée avec un magnifique tas de pelures à côté de votre planche à découper? Vous pouvez pratiquement tout récupérer!!

Les pommes & poires

Chips : ajoutez à vos pelures du sucre et de la cannelle et déposez les sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Enfournez à 160°C pendant une quarantaine de minutes. Et voilà des chips de pommes pour le goûter ou l’apéro!!

Infusion nuit tranquille & digestion : faire simplement sécher les pelures et les conserver dans un bocal, il suffira ensuite de les faire infuser seules ou accompagnées (verveine, camomille,…) et obtenir ainsi une bonne tisane.

Les agrumes

Souvent dans les recettes on utilise soit le jus soit le zeste rarement les deux…Alors soyez malin, conservez vos zestes à chaque fois, en les congelant râpé dans un sachet ou une boîte hermétique.

Un pot pourri maison : faire simplement sécher les peaux coupées en lamelles pour qu’elles durcissent puis les placer dans un sachet. Simple non? Parfait pour éliminer les mauvaises odeurs et parfumer son intérieur!

Orangettes au chocolat : Avec juste de l’eau, du sucre et du chocolat vous pouvez faire de vos pelures une gourmandise maison particulièrement appréciée!

Parfum pour le bain : Je vous l’accorde c’est pas vraiment glam de prendre son bain au milieu de pelures de mandarines!! Mais, avant de vous glisser dans votre bain, vous pouvez laisser infuser quelques minutes puis retirer les pelures pour profiter par la suite d’un moment de détente relaxant et parfumé.

L’ananas

« Vraiment?! on peut faire quelque chose avec les pelures d’ananas?? » Oui, de la bière d’ananas ! Il suffit de bien nettoyer les écorces d’ananas avec de l’eau. Ensuite, laissez les macérer dans de l’eau avec du gingembre haché pendant 3 jours au frais. Après avoir filtré et ajouté du sucre et vos épices préférées vous pourrez profiter d’une boisson désaltérante pour l’été!

La banane

La peau de banane se mange !! 😱 Préparée en gâteau ou muffin par exemple. Pour cela, ajoutez vos ingrédients habituels (farine, levure, beurre, œufs, sucre et bien sûr du chocolat pour les gourmands) mixez, le tour est joué!!

Utiliser les pelures, pépins, trognons, fanes, cosses, reliquats des légumes

Maintenant, que suite à la préparation d’une salade de fruits vous n’aurez plus aucun déchet ou presque passons aux légumes …

La carotte

Souvent je n’épluche pas mes carottes car on sent à peine la peau (et aussi beaucoup par flemme j’avoue!!) Même si vous continuez d’épluchez vos carottes utilisez les pelures dans toutes vos préparations où on ne les verra pas notamment les soupes et tartes. Pour info, la pelure de carottes est riche en vitamines et en béta carotène (vous savez c’est ce qui aide à avoir un beau bronzage et une bonne mine…) alors ne vous en privez surtout pas!!

Si vous achetez vos carottes bio il y a plus de chances de les trouver avec leur fane. Là encore, rien ne se perd tout se transforme!! J’ai déjà ajouter les fanes (de carottes, mais aussi de radis…) à une soupe, une tarte ou une omelette et ce fut délicieux. Seul petit conseil, allez y doucement sur les quantité au départ, car le goût peut être prononcé. Il est tout à fait possible de les transformer en terrine et en pesto ou alors tout simplement de les déposer en décoration sur vos plats à la place du fameux brin de persil!!

La pomme de terre

Chips : évidemment!! Une fois lavées et bien séchées il suffit de faire comme pour des chips classiques avec une huile bien chaude ! L’avantage c’est que vous pouvez les faire à votre goût : herbes de provence, paprika, curry… tout est permis!

Le chou fleur

De nombreuses recettes à base des côtes et des feuilles de chou fleur sont possibles de la verrine en entrée au velouté doux pour l’hiver. Dans la plupart des cas, le tout est bien cuit puis mixé avant d’être agrémenté. Testez et vous verrez, vous ne pourrez plus vous résoudre à les jeter!

L’artichaut

Champion tout catégories confondues de la proportion de légume jetée par rapport au légume consommé! Pourtant, l’artichaut à des vertus antioxydantes et détoxifiantes reconnues. Une fois vos feuilles d’artichauts consommées, nettoyez (et oui, oust les restes de vinaigrettes…) et séchez vous pouvez les faire infuser une dizaine de minutes. Ajouter du miel ou du sucre selon votre goût et dégustez! Attention pas de cure intensive de ce breuvage (maximum 10 jours)!

Cosses de petits pois et fèves 

Il faudra, bien sûr, effiler soigneusement les cosses, préférer les moulins à légumes au mixeur et passer la préparation au chinois pour éviter de se retrouver avec des filaments plein la bouche. Si malgré tout, vous êtes motivés, vous pouvez imaginer beaucoup de recettes tels que des veloutés (petit pois-menthe ou petits pois-pomme de terre-chèvre), en purées avec des pommes de terre (ni vu ni connu!!) ou en verrines.

Vous voilà paré pour utiliser quasiment à 100% vos fruits et légumes et ainsi éviter le gaspillage et avoir la joie de pouvoir consommer des produits fait maison!

 💡 Pour faire le plein de fruits et légumes au meilleur prix, lisez Manger bio et pas cher : c’est possible ? et Où acheter 5 fruits et légumes frais et de saison avec peu de budget ?

Pour encore plus de recettes et d’astuces pour utiliser vos pelures, pépins, trognons, fanes, cosses, reliquats… n’hésitez pas à consulter le magnifique livre de Marie Cochard (cliquez pour feuilleter ce bel ouvrage).

 ➡ Et vous, avez vous d’autres astuces pour utiliser les pelures, pépins, trognons, fanes, cosses, reliquats de vos fruits et légumes? 

3 réponses

  1. 8 juin 2017

    […] Acheter des fruits et légumes bio est plus cher que sur le circuit traditionnel. Pourtant, avec l’avènement des marques distributeurs et la guerre des prix que se livre la grande distribution, les choses changent petit à petit. Il convient de comparer les prix entre les enseignes et surtout être attentif à la provenance. Un légume local cultivé de manière raisonné vaudra toujours mieux qu’un légume bio qui a traversé le globe et mûri dans un conteneur. Il existe aujourd’hui plusieurs moyens pour consommer des produits bio sans se ruiner qui sont résumés dans cet article. En plus, un légume ou un fruit bio pourra être utilisé à 100% : pelures, fanes, … rien ne se perd tout se transforme (lisez cet article pour en savoir plus). […]

  2. 15 juin 2017

    […] traités aux pesticides. Même s’ils sont plus chers, grâce aux astuces de l’article Utiliser les pelures, pépins, trognons, fanes, reliquats, cosses…, vous allez les utiliser à 100% plutôt que d’en jeter la moitié […]

  3. 25 septembre 2017

    […] Ces tisanes au goût brut, vous paraîtront peut être moins sucrées que les tisanes vendues en supermarché. Le miel peut bien sûr apporter le sucre manquant mais pensez aussi aux pelures de pommes (voir l’article Utiliser les pelures, pépins, trognons, fanes, reliquats, cosses…) […]

Laisser un commentaire